•  

     

      

    L'imagination est la faculté vivante et l'agent premier de toute perception humaine, elle est comme la répétition dans l'esprit fini de l'acte éternel de création dans l'infini "Je suis ".

    L'imagination est plus importante que le savoir.

    (A.Einstein)

    Le monde de l'imagination est le monde de l'éternité , c'est le sein divin dans lequel nous irons tous après la mort du corps végétatif; le monde l'imagination est infini et éternel , alors que le monde de la génération ou de la végétation est fini et temporel .Dans ce monde éternel existent les réalités permanentes de toute chose que nous voyons réflèchie dans ce miroir végétal de la nature .Toutes ces choses sont comprises dans leur froms éternelles dans le divin corps du sauveur , le vrai vin de l'éternité , l'imagination humaine .

    "Quand nous permettons à notre imaginaire de s'épanouir loin de l'état d'égoisme , nous devenons des véhicules pour la lumière universelle et nous nous fondons dans l'âme universelle .

    W.B YEATS '

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

     

    "Le jour décline doucement . Nous rentrons à la maison .Charlotte, Laurine et moi nous amusons à regarder la rue , ses passants avec des lunettes noires, puis des lunettes roses .

    Nous sommes écroulées de rire nous arrivons. Maman nous demande ce qui nous met dans un état pareil . Entre deux hoquets , nous lui racontons . Elle acquiesce d'un sourire , puis ajoute qu'il y a en fait trois visions du monde .

    "Voir la vie en rose , c'est peut être un peu naïf , idéaliste . Peut être un peu ne faut - il pas se voiler la face ? Tout n'est pas toujours pour le mieux . Il faut alors alors voir la vérité en face .

    Porter des lunettes nir engendre une sorte de fatalisme , un pessimisme doublé du sentiment d'incécurité : le pire peut toujours arriver .

    Cette anxiété rend l'individu irritable, angoissé dans une attitude de refus et de soupçons . Fermé , il a tendance à s'apitoyer sur lui-même : c'est Monsieur Pas de Chance .

    Le troisième regard est celui du juste milieu , de l'équilibre , du discernement .

    Voir la vie en rose permet d'aborder le monde avec confiance et ouverture , en se sentant responsable de ses choix , de ses actes . C'est prendre sa vie en main en quête du meilleur pour soi et pour les autres .

    Mais peut - on changer son regard ?

    - Il faut de la volonté pour être heureux . Changer ses pensées, ses croyances , modifie notre rapport au monde . Je crois te l'avoir déjà dit .

    Elle remplit nos verres de lait d'amandes , repose la carafe .

     

    -Que voyez - vous sur la table ?

    - Une bouteille de lait d'amandes.

    -Comment est - elle ?

    - A moitié pleine encore

    Maman nous sourit en disant :

    Un péssimiste aurait dit : à moitié vide déjà .

    Vous comprenez la nuance ? .

     

      

      

     

     

     


    1 commentaire
  •  

      

     

    "Pensons à la vie en termes de processus de choix l'un après l'autre .A chaque étape , il y a un choix qui nous fait avancer et un autre qui nous fait régresser .

    Faire le choix du dévelopement plutôt que de la peur est nécessaire une douzaine de fois par jour.

    Une personne qui fait chacune de ces petites démarches , chaque fois que le choix se présente , s'apercevra que cela l'aide dans son aptitude à faire de meilleures options pour ce qui est fondamental pour elle .

    Elle apprendra à connaître sa destinée... Ce qu'est sa mission dans la vie .

    Il arrive, en effet, que l'on ait fait un choix professionnel , par exemple, en se croyant immunisé contre les perspectives de chômage.

    Et on s'aperçoit assez vite que l'on n'est pas à sa place dans ce job . Un ennui certain nous gagne alors ...

    Pensez à vous comme à une petite entreprise et misez sur votre développement personnel .

    Une entreprise reflète la personne qui la dirige , notre vie nous reflète .

    " Tu as oublié qui tu es" regarde en toi-même . Tu représentes bien plus que ce que tu es devenu .

     Abraham Maslow.

    Extrait du "Roi Lion"

    Qu'en est t - il de vous ? Vivez-vous à la hauteur de votre potentiel .

      

      

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    Un homme rencontre un ami qu'il connait depuis longtemps et qui semble ne jamais n'avoir trouvé sa voie.Il va falloir que je lui donne un peu d'argent, pense t- il .Mais ce soir là , l'homme découvre que son ami est devenu riche et qu'il a décidé de rembourser toutes les dettes qu'il avait contractées au cour de ses années.Ils se rendent dans un bar qu'ils fréquentent habituellement , et l'ami offre une tournée générale.

    Quand on l'interroge sur sa réussite , si soudaine, il répond que , jusqu'à ces tout derniers jours il " vivait l'Autre ".

    "Mais qu'est ce que l'Autre lui demande t-on ? "

      

     

    L'Autre est celui que l'on m'a appris à être, mais qui n'est pas moi.Il croit que les hommes doivent passer toute existence à réflèchir à la façon de gagner de l'argent s'ils veulent ne pas mourir de faim dans leur vieillesse . Tant ils réflèchissent , tant ils font de plans,qu'ils s'aperçoivent qu'ils sont vivants seulement au moment ou leur jours sont sur le pint de s'achever.

    Mais alors il est trop tard.

    "Et toi qui es-tu ?".

    Je suis comme n'importe lequel d'entre nous s'il écoute son coeur .Quelqu'un qui s'émerveille devant le mystère de la vie, qui est ouvert au miracles , se réjouit et s'enthousiasme de ses actes.

    Simplement l'Autre,par crainte d'être déçu ne me laissait pas agir .

    Mais la souffrance existe, rétorquent les gens qui se trouvent là .Ce qui existe, ce sont les échecs .

    Personne n'y échappe .Aussi vaut t-il mieux, perdre quelques combats en luttant pour ses rêves, que d'être battus sans savoir pourquoi on lutte.

    "C'est tout ?demandent les clients du bar".

    Oui! Après cette découverte , je me suis éveillé, bien décidé à être ce que j'avais toujours voulu être en réalité. L'Autre est resté là , dans ma chambre, à me regarder, mais je ne l'ai plus laissé entrer , bien qu'il est parfois cherché à me faire peur en me mettant en garde contre le risque de ne pas penser à l'avenir .

    Du jour ou j'ai chassé l'Autre de ma vie , l'énergie divine à opérée ses miracles .

    "Extrait de " Sur le bord de la rivière Piedra aujourd'hui je me suis assise et j'ai pleuré".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires