•  

     

    Appréciez - vous la vie à sa juste valeur ? Passez - vous la majorité de votre temps à voir le côté sombre et obscure de la vie, ou plutôt , son côté enseoleillé et réjouissant ? Si vous faite partie des millions de personnes qui écoutent les informations à la télévision son côté ensoleillé et réjouissant ? Si vous faites partie des millions de personnes qui écoutent les informations à la télévision chaque jour , il est vrai qu'il est facile d'avoir une image reluisante de la société dans la quelle nous vivons . Mais est - ce que votre perception du monde doit correspondre à ce que vous voyez à la télévision ? .

    Bien sûr que non . Votre perception de la vie est votre responsabilité . Votre perception du monde est influencée par vos habitudes quotidiennes , les gens que vous fréquentez, vos lectures , les émissions de télévision que vous écoutez , et surtout , par votre discours intérieur .

    Réalisez que la vie est trop courte pour que vous ne soyez pas heureux maintenant . Un accident de voiture , un incendie , une catastrophe naturelle comme le tremblement de terre à Haïti ou une maladie peut vous arriver à tout moment . Personne n'est complètement à l'abri de ce genre de situation .

    Chaque matin , vous devriez vous lever avec un sourire aux lèvres et le coeur rempli de joie

    " Wow , une autre journée extraordinaire s'amorce !" . Le fait que vous soyez en vie est un miracle en soi . Vous faites partie du club des spermatozoïdes chanceux . La vie est un cadeau extraordinaire et vous êtes la seule personne responsable de créer votre bonheur .

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

     

    Rendu au milieu de ma vie,

    j'ai cherché à savoir " A quoi ça sert la vie ? "

    j'ai cherché dans la politique et les performances ,

    j'ai cherché dans les religions et les livres ,

    j'ai cherché dans le travail acharné et le luxe ,

    j'ai cherché de toutes les façons ,

    j'ai même cherché des façons de chercher .

    Un beau jour , j'ai trouvé sans chercher .

    J'avais cherché trop loin , à l'extérieur , dans les autres .

    J'avais cherché l'impossible pour m'aperçevoir

    qu'il n'y avait rien à trouver .

    On le possède tous à l'intérieur de nous .

    Maintenant que je sais que la vie est faite

    de petits et de grands moments présents .

    Maintenant que je sais qu'il faut se détacher

    pour aimer plus fort .

    Maintenant que je sais que le passé ne m'apporte rien .

    Maintenant que je sais que le futur me fait parfois

    souffrir d'angoisse et d'insécurité .

    Maintenant que je sais que la bonté et la simplicité

    sont essentielles et que pour rendre les autres heureux

    je dois l'être d'abord .

    Maintenant que je sais qu'on peut aider les autres

    surtout par l'exemple et le rayonnement .

    Maintenant que je sais que l'acceptation est un gage de bonheur

    et que la nature est mon meilleur " Maître " .

    Maintenant que je sais : la réponse vient en même endroit que la question .

    Maintenant que je sais que je vie,

    Alors maintenant je vis tout simplement ....

    Marcel Gagnon

     

     


    5 commentaires
  •  

     

     

    Mon père , pour moi était le plus fort et avec ses mains

    Si puissantes , jamais il n'a osé me prendre dans ses bras,

    il disait avoir une peur blanche de me serrer trop fort et pire encore

    de me laisser tomber par terre par sa gaucherie et pourtant ...

    Mon père avait les mains rudes , gercées par le travail et jamais

    il n'a osé me caresser car pour s adéfense , il disait avoir les

    mains trop ruggueuses pour toucher la peau d'un enfant et pourtant ... 

    Mon père avait les mais larges et épaisses mais jamais il ne s'est

    permis de frapper avec car le pleurs d'un enfant le faisait trop souffrir et pourtant ...

    Mon père , de ses mains , a trimé dur pour m'habiller, me

    nourir et me loger car il avait un grand respect de la vie .

    Un certain Noël , que je croyais triste et sans éclat , quelle

    ne fût pas ma surprise de voir les mains de mon père .

    Il s'est approché de moi , m'a pris dans ses dans ses bras et m'a serré

    très fort contre lui . Il m'a caressé les cheveux et d'une voix

    tremblante , il m'a dit : " je t'aime ".

    Quelques temps plus tard , dans la souffrance et dans

    la peine , il nous a quitté pour son dernier voyage !

    Alors , mes amis (es) , regardez vos mains et sans attendre

    au dernier voyage, " Osez " comme mon père a osé !

      

     

     

     

    Un grand merci à Lara pour ses sublimes créations que vous pouvez admirez ici http://lara79.ceterblog.net

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    Il y a autant de plaisir à donner qu'à recevoir ...

    Il était une fois , au fond des bois, une petite fée qui s'appelait Manon .

    Elle vivait là dans une jolie petite cabane recouverte de mousse et de lierre , une jolie cabane toute verte ... toute verte et toute pleine .

    Manon adorait ramasser des jolies choses dans les bois .

    Des racines toutes tordues , des fleurs séchées , de jolies marrons tout brillants et bien d'autres choses encore .Comme tout ça ne suffisait pas , Manon adorait

    récupérer chez des amis tout ce qui ne servait pas : de vieilles machines à coudre, de vieux livres ou de vieux cadres .

    "Ce sont mes trésors !"

    disait-elle en parlant de tout ce bric-à-brac .

    Bref,quand on entrait chez Manon la fée , on se demandait

    comment autant de choses pouvaient tenir dans une si petite cabane.

    Si Manon avait beaucoup d'objets chez elle , en revanche elle ne savait pas donner .

    Elle entassait , gardait et ne se séparait jamais de rien .

    "Tu devrais donner tes vieilles racines à Timothée le sculpteur ,lui dit un jour Henriette la chouette.

    Il en aurait bien besoin, et ça lui ferait plaisir " .

    " Ah non alors ! s'exclama la petite fée .

    Mes racines jolies , je les ai ramassées . Elles sont à moi ."

    "Mais à quoi te servent - elle ?"

    "A rien , mais elles sont à moi !"répondit la fée entêtée .

    Un jour, alors qu'elle se promenait près de l'étang , la petite fée vit un très joli chapeau .

    "Quelqu'un a du le perdre , je ne mets jamais de chapeau ,mais je vais le prendre, il est tellement beau " .

    Elle se dirigeait vers sa trouvaille quand Lili naïade arriva près du chapeau .

    "Oh ! c'est exactement ce qu'il me faut pour ne pas avoir de coups de soleil . Il est parfait ! " s"écria -t-elle .

    Lili mit le chapeau sur sa tête et soudain vit Manon .

    " Il est vraiment joli , dit la fée . Veux- tu me le donner ? " .

    Ca te ferait plaisir ? demanda Lili .

    " Oh oui ! "

    " Alors prend - le ." La naïade avec un grand sourire lui tendit le chapeau et disparut dans l'eau .

    Une heure plus tard , Henriete rencontra Manon assise sur un tronc , regardant son chapeau .

     

    " Que fais - tu là ? demanda la chouette .

    Tu as l'air bizarre " .

    " Lili m'a offert ce chapeau . Elle en avait besoin mais sans hésiter elle me l'a donnée ! Elle n'a même pas attendu que je la remercie " murmura la fée .

    "Et je suis sûre qu'elle était heureuse de le faire, dit Henriette tout doucement .

    " Oui , elle souriait alors qu'elle se séparait de ce qu'elle venait de trouver ".

    " Quand on donne pour faire plaisir on est vraiment heureux".

    " Oui , mais elle aimait ce chapeau !" .

    " C'est encore mieux de donner quelque chose qu'on aime à quelqu'un tu devrais essayer ! ".

    Henriette s'envola et Manon resta là , toute songeuse sur son drôle de banc .

    Elle réfléchot , soupira , se leva et se dirigea vers sa cabane en murmurant : " bon , je vais essayer ..." .

      

    Elle prit sa plus belle ombrelle et un sac plein de choses biscornues et partit vers l'étang .
    Là , elle posa l'ombrelle à l'endroit même ou se trouvait le chapeau quelques heureus plus tôt puis partit .

    Elle se rendit alors chez Timothée le sculpteur et lui tendit le sac.

    " Tient , c'est pour toi . Je crois que ça te fera plaisir ".

    Le sculpteur prit le sac, l'ouvrit et décourit quelques racines tordues.

    " Oh ! elles sont parfaites ! s'écria - t- il avec joie . Il y a longtemps que j'en cherche d'aussi belles ! " .

    " Si tu en veux d'autres , n'hésite pas , j'en ai encore beaucoup ".

    Et sans attendre , Manon partit .

    " Je ne savais que donner rendait tellement heureux , se dit la fée .

    J'avais des tas de choses inutiles chez moi .

    Maintenant j'ai plein de cadeaux pour mes amis ! .

    Aline de Pétigny .


     

     


    3 commentaires
  •     

     

    On demanda un jour à un homme qui savait méditer ,

    comment il faisait pour être si reccueilli ,

    en dépit de toutes ces occupations ,

    il répondit :

    Quand je me lève , je me lève.

    Quand je marche , je marche .

    Quand je suis assis , je suis assis .

    Quand je mange , je mange.

    Quand je parle , je parle .

    Les gens lui dirent encore une fois :

    "C'est ce que nous faissons aussi ! ".

    Non leur répondit t'il :

    Quand vous êtes assis, vous vous levez déja .

    Quand vous courez , vous êtes déja au but ...

    Présentement !

      

    2003-2004

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire